ÉTHIQUE

Éthique et écoresponsable…

Outre le respect des devoirs garantis par le code de déontologie des architectes, j’inscris mon travail dans une démarche éthique et éco-responsable. En effet, de par ma production d’architecte, j’endosse une grande responsabilité vis-à-vis des générations futures. Je ne peux donc pas « borner » ma réflexion aux seuls desiderata du client ou d’un quelconque effet de mode. Je me dois de penser à une échelle de temps beaucoup plus longue que celle de notre vie, et d’envisager la construction d’un bâtiment dans sa globalité afin de pouvoir réduire son impact sur l’environnement immédiat et local, mais aussi futur et global.

Il convient donc de penser un bâtiment avec des matériaux locaux, le moins transformé possible, préserver le site au maximum, mais également penser dès le début à sa démolition, où à une possible évolution ou transformation de celui-ci.

Je préfère refuser de prendre un projet, si celui-ci, ou le maître d’ouvrage ne me paraît pas coller à mon éthique ou à ma démarche. C’est un choix difficile, mais indispensable à mon sens pour atteindre une cohérence globale.

Depuis 2010, je suis également membre du club 1% pour la planète, qui est un organisme international qui certifie que chacun de ses membres donne 1% de leurs revenus à l’environnement au travers d’un ou plusieurs des organismes environnementaux répertoriés sur son site Web.
Pour en savoir plus sur 1% For the Planet.

Dons 2011 :
Pour l’année 2011,  j’ai choisi de continuer à soutenir l’association Kokopelli, qui milite pour la préservation des semences anciennes et de la non-privatisation du vivant.
Pour en savoir plus sur L’association Kokopelli.

L’autre association que j’ai souhaité soutenir cette année est « Liens, Enseignements, Sens et Autonomie » qui propose des actions de formation dans l’agroalimentaire, l’écoconstruction, mais également de l’accompagnement au changement et à la transition de vie.
Pour en savoir plus sur L’association Liens, Enseignements, Sens et Autonomie.

Dons 2010 :
J’ai choisi pour ma première année en tant que membre du club, de reverser les 1 % de mon chiffre d’affaires à parts égales entre deux associations qui me tiennent particulièrement à coeur :

– L’association Kokopelli.
Cette association milite pour la préservation des semences anciennes, et pour éviter la privatisation du vivant par quelques entreprises internationales, dont la plus connue, est Monsanto. Elle milite également pour que dans ce beau pays qui est le nôtre, on puisse cultiver ce que l’on souhaite et pouvoir s’échanger des semences gratuitement (si, si une loi l’interdit…).
Pour en savoir plus sur L’association Kokopelli.

– Le mouvement Colibris.
Le mouvement Colibris, fondé par un monsieur que j’admire beaucoup — Pierre Rabhi — dont l’idée est de mettre en relation les personnes cherchant des alternatives à notre société et nos façons de faire, avec ceux qui proposent des solutions où en teste déjà…
Pour en savoir plus sur Le mouvement Colibris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>