Alimentation

Docu – Le verger permaculturel

Il y a quelques mois, en effectuant des recherches sur la Permaculture je suis tombé un peu par hasard sur le site http://www.possible.org/fr, ou j’y ai trouvé des vidéos sur ce sujet d’une très grande qualité.

L’auteur de ces vidéos Olivier Asselin, lançait une opération de crowdfunding (financement par les personnes intéressées) pour la réalisation d’un film :
Le verger permaculturel : Au-delà du bio.

C’était la première fois que je participais à une opération comme celle-ci, et je dois dire que je ne suis pas déçu. En effet, je viens de recevoir comme prévu le lien de téléchargement du film qui vient juste d’être achevé, et le moins que je puisse dire, c’est que je suis ravi, non seulement, d’avoir indirectement avec quelques centaines d’autres personnes permis le financement du film, mais surtout d’avoir enfin du contenue en français et de qualité sur la Permaculture.

Bref, je vous encourage à acquérir ce film très intéressant :
http://www.permacultureorchard.com/fr/the-film/?ref=28

Docu & Podcast – La transition dans le lot

Un film et un podcast pour parler d’une initiative de transition dans le Lot nommée : Transition au Pays.

Image de prévisualisation YouTube

Site Transition au Pays.
Émission Terre à Terre.

Vidéo – Un jardin potager en permaculture de 200 m2

Une autre conférence de Christophe Köppel sur la pratique d’un potager en permaculture. Ces deux vidéos sont très instructives, car elles détaillent son propre potager de 200 m2, et nous livre toute une série de chiffres, sur sa production, mais également le temps à investir au départ pour lancer le jardin les premières années (en particulier le travail du sol), à chaque changement de saison, et le travail hebdomadaire nécessaire.

Nourrir sa famille toute l’année avec des produits sains, diversifiés, de saisons, locaux, sur une petite surface et sans arroser, ce n’est pas une utopie avec la permaculture, expérience et chiffres à l’appui…

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo – La permaculture et ses principes

Une conférence sur les principes de la permaculture donné par Christophe Köppel, un confrère architecte alsacien, qui est vraiment très intéressante.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

« Pucer le vivant »

C’est en écoutant deux podcasts de l’émission Terre à Terre de France Culture que j’ai découvert le « puçage du vivant ». Les invités de ces deux émissions étaients des bergers qui se mettaient hors la loi contre une loi qui impose en plus de l’étiquetage classique de leurs bêtes, l’inclusion d’une puce électronique dans leurs bêtes. Évidemment, la version officielle du ministère de l’Agriculture est de vouloir garantir la traçabilité de la viande. Mais derrière ce soi-disant noble objectif, se cachent surtout plusieurs autres volontés beaucoup moins avouables :

– imposer une industrialisation de l’élevage à tous et partout

– priver les éleveurs de leurs libertés, leur indépendance et de leurs savoirs-faire

– imposer la vente de matériel sophistiqué et de chimie

– le contrôle total du vivant

Bref, ce qui pourrait paraître un problème lointain pour des citadins ne l’est certainement pas ! Quelle société nous prépare-t’on par petite touche ? Le puçage et le contrôle total de la vie, comme les OGM essayent déjà de l’imposer sur l’agriculture. Hier l’agriculture, aujourd’hui élevage, et demain ? Nous ? Bien sûr on nous le vendra par petites touches, soit pour des raisons sécuritaires (prisonniers, pédophile, délinquants, terroristes…) soit pour des raisons de santé ou de confort (identifié vos traitements si vous êtes gravement malade, malade d’Alzheimer…). Bref, la société totalitaire est belle et bien en marche depuis des décennies, et elle avance à très grands pas maintenant.

Vous connaissez le principe de la grenouille : si vous voulez la cuire et que vous la mettez dans de l’eau chaude, elle saute. Mais si vous la mettez dans la froide et augmentez petit à petit la température, elle ne bouge pas… Donc quoi de mieux de commencer par les bêtes, pour l’imposer dans notre quotidien comme quelque chose de banal, avant de passer sur les humains..

Voilà ou nous en sommes, insidieusement une société dont personne ne veut se met en place pour le bénéfice d’une poignée d’individus…

Résistons !!!

Image de prévisualisation YouTube

Article – Écologie et bâtiment

Très bon article sur le site Jardinons la planète qui concerne un projet des Architectes SOA et de leur Laboratoire d’urbanisme Agricole (LUA) sur un projet de ferme hors-sol sur des toits dans la commune des Hauts de Seine de Romainville.

 

L’architecte éco tartuffe Augustin Rosenstiehl.

Je vous laisse vous faire votre propre idée sur ce projet et son concept général. J’ai personnellement donné mon avis dans les commentaires de cet article…

 

 

Dons 1% pour la planète 2011

Membre du club 1 % pour la planète, je m’engage à reversé chaque année, 1 % de mon chiffre d’affaires à un ou plusieurs organismes environnementaux répertoriés sur son site Web.

Cette année j’ai choisi de continuer à soutenir l’association Kokopelli, qui milite pour la préservation des semences anciennes et de la non-privatisation du vivant.

L’autre association que j’ai souhaité soutenir cette année est l’association « Liens, Enseignements, Sens et Autonomie » qui propose des actions de formation dans l’agroalimentaire, l’écoconstruction, mais également de l’accompagnement au changement et à la transition de vie.

Pour en savoir plus :
Le site internet de l’association Kokopelli
Le blog de l’association Kokopelli
Kokopelli sur Wikipedia
L’association « Liens, Enseignements, Sens et Autonomie »

Marinaleda, un village autogéré depuis 30 ans…

marinaleda-deux613.jpgEn Espagne dans l’Andalousie, il existe un village autogéré nommé Marinaleda où des personnes vivent de manière alternative au modèle capitalisme, et ce depuis 1978 dans l’indifférence la plus générale. Et pourtant, il pourrait bien s’agir là du modèle de société de demain. Face au modèle capitalisme hégémonique, il est réconfortant de savoir qu’un autre modèle est possible, qu’il existe, qu’il est efficace, durable, respectueux des hommes et pour les servir…. Une vraie bouffée d’oxygène et une vision agréable de ce que pourrait être le futur !

Pour décrire Marinaleda en quelques phrases, je cite l’intro de Daniel Mermet dans l’émission qu’il lui à consacré :

« Pas de chômeur, pas de policier, pas de banquier, pas de promoteur, pas de spéculateur. Des maisons qu’on loue à 15 € par mois. Des salaires de 47 € par jour, alors que dans la région c’est 30 – 35 €. Des gens souriants, heureux ! Une collectivisation des terres et des moyens de production. Et la démocratie directe ! Tout ce que je vous dis là vous n’y croyez pas ? C’est-ce dont nous rêvons, ce dont nous discutons inlassablement depuis fort longtemps. Depuis fort longtemps ! Hé bien il y a un endroit en Espagne […] qui s’appelle Marinaleda, et tout ça y est appliqué depuis 1978 […] ça n’a pas été facile, mais…».Pour connaître la suite, il faut écouter l’émission « Là-bas si j’y suis » (environ 1h).

Il existe également un documentaire réalisé par Sophie Bolze : Marinaleda, un village en Utopie.
Pour commander le DVD, il faut contacter par mail Tarmak Films. (18€)

Écouter aussi : L’autogestion dans la vie collective, est-ce possible ?

Articles sur Marinaleda :
Un excellent article sur Marinaleda.
Un village andalou & Nouvelles de marinaleda
Marinaleda, un paradis anticapitaliste
Un article du New York Times (en Anglais) du 25 mai 2009.

Marinaleda sur Wikipédia.
Site officiel de Marinaleda (en Espagnol).

Manger Local – La ruche qui dit oui !

Vous connaissez sans doute les AMAP, mais connaissez-vous « La ruche qui dit oui » ?
C’est un groupement de personnes pour consommer auprès de plusieurs producteurs locaux (la plupart bio), sans aucune obligation d’achat. Donc un excellemment mixe entre les Amap, et un choix plus vaste.
Sachez que si vous souhaitez monter une Ruche, vous serez dédommagé de 10 % du montant des commandes, pour gérer la ruche (les paiements sont eux gérés par le site qui prend également une commission de 10 %).
Dans le principe, cela à l’air intelligent, équitable, et écologique. Si quelqu’un à tester, merci de nous faire profiter de son expérience.

La ruche qui dit oui.
Carte des ruches existantes.

Blog – Huile de palme

Découvert grâce à l’émission de radio de France Inter  » C02 mon amour « , ce blog sur l’huile de palme est très complet, notamment ce lien qui référence tous les noms des emballages sous lesquels se cache cette huile néfaste…

L’huile de palme se cache sous ces noms…
Le blog
L’émission C02 mon amour du 12/11/11 qui parle de ce blog